Ludique et Fantasmagorique

On peut en savoir plus sur quelqu'un en une heure de jeu qu'en une année de conversation. [PLATON]

16 août 2007

Loin à l'Intérieur

Écrit par Armand Cabasson

loin

Dans le New Jersey, une étrange relation se noue entre une fille et un monstre. Un photographe célèbre tombe amoureux d'une femme au corps sacrifié. Un Grand Prince de Kiev se lie d'amitié avec la Mort. sur un campus, deux étudiants s'allient pour triompher de leur souffrance. Un chevalier entraîne une croisade en enfer pour tuer le Diable. Dans un monasthère des Highlands, des moines consignent tous les monstres existants. Depuis sa cellule, un homme évoque les vraies raisons qui l'ont amené à tuer...
Quels que soient les lieux et les époques, chaque expérience humaine nous invite à plonger en nous-mêmes, tout là-bas, loin à l'intérieur... Pour affronter ce qui nous ronge : peurs, folie, zone d'ombre, démons intérieurs... Et pour parvenir peut-être un jour à nous libérer...

_______

Mon avis :

Ce recueil est une pure merveille ! L’auteur nous fait part de son impressionnante culture, notamment sur le Japon, avec trois textes sur 18. Nous passons d’une époque à l’autre, d’un personnage à l’autre avec enthousiasme et appétence. Armand Cabasson sonde l’âme humaine et la libère telle quelle : peur, souffrance, haine, amour…

Je suis et reste intensément touchée par ce magnifique livre, que se soit par la couverture, l’écriture et la profondeur des textes.

.

Ma note : 5/5

.

Ce livre a été lu pour le Challenge 2007.

Posté par CendreSombre à 11:22 - 1.2 Fantastique - Commentaires [2] - Permalien [#]

Commentaires

    Ah quel recueil ! Merveilleux. Je suis entièrement d'accord avec ton avis quoique j'ai moins aimé les textes sur le Japon. J'ai lu récemment le nouveau recueil de Cabasson "le poisson bleu nuit" et il est tout aussi bon.

    Posté par La liseuse, 19 août 2007 à 13:46
  • "Le Poisson bleu nuit" est sur ma LAL. Cependant, je me le procurerais une fois mon challenge ABC terminé.

    Posté par Cendre..., 20 août 2007 à 08:59

Poster un commentaire