Ludique et Fantasmagorique

On peut en savoir plus sur quelqu'un en une heure de jeu qu'en une année de conversation. [PLATON]

22 mars 2009

Je suis une légende

Roman écrit par Richard Matheson

l_gende

Présentation de l'éditeur :

Chaque jour, il doit organiser son existence solitaire dans une cité à l'abandon, vidée de ses habitants par une étrange épidémie. Un virus incurable qui contraint les hommes à se nourrir de sang et les oblige à fuir les rayons du soleil...
Chaque nuit, les vampires le traquent jusqu'aux portes de sa demeure, frêle refuge contre une horde aux visages familiers de ses anciens voisins ou de sa propre femme.
Chaque nuit est un cauchemar pou le dernier homme, l'ultime survivant d'une espèce désormais légendaire.


_______

Mon avis :

Ce roman, écrit en 1954, relate le destin tragique du dernier homme sur Terre, seul être humain à ne pas avoir subi les affres d'une pandémie ayant transformé les victimes infectées en créatures présentant toutes les caractéristiques des vampires. Robert Neville tient tête, depuis trois ans, à cette nouvelle espèce parmi laquelle se trouvent ses anciens amis et voisins devenus des créatures nocturnes et sauvages. Neville vit dans une maison barricadée, fortifiée contre les attaques nocturnes, ne sort que pendant la journée pour partir à la recherche de produits de première nécessité, puis se retire chez lui à la tombée de la nuit pour survivre

Le mérite de Matheson est de réactiver le thème classique du vampirisme de manière originale. Les vampires auxquels l'auteur nous confronte dans son roman ont un double visage, celui, nocturne et destructeur,  assoiffé de sang, et celui, étonnant et intelligent, devenue viable à la société humaine.
Les références au vampirisme ne se font pas sans humour, car le héros, confronté à ces êtres de triste réputation, n'a d'autre réflexe au début que de lire Dracula de Bram Stoker pour trouver les moyens de les combattre et de les tuer. Ainsi n'échappera-t-il pas aux chapelets d'ail, aux pieux en bois et aux croix chrétiennes répulsives. Puis, son évolution personnelle et sa meilleure compréhension de la situation le feront peu à peu sortir de cette pensée mystique pour aborder le problème de manière plus scientifique troquant ses condiments et ses pieux contre un microscope et des produits chimiques.

Le roman est tétanisant, mené à un rythme incroyablement prenant. Mais ce qui en fait le sel ultime, c'est l'idée qui inspire le titre. Un renversement de posture énorme, qui aujourd'hui n'est toujours pas rendu avec toute la fidélité qu'il mérite dans les différentes adaptations que Je suis une légende ait connues.

Je suis une légende a été adapté au cinéma à trois reprises :
•    1964 : Je suis une légende, film italien avec Vincent Price, titre original L’Ultimo Uomo Della Terra.
•    1971 : Le Survivant réalisé par Boris Segal, avec Charlton Heston et Anthony Zerbe, titre original The Omega Man.
•    2007 : Je suis une légende, film américain de Francis Lawrence avec Will Smith. Ce film ne conserve du roman que la trame générale : un homme seul parmi les monstres. Même si la part de folie de Robert Neville est bien présente, le scénario brodé tout autour reste basique, et la fin prévisible.

Ma note : 4,5/5
Coup de coeur

Lu dans le cadre du challenge ABC 2009.

Posté par CendreSombre à 17:20 - 1.4 Science-Fiction - Commentaires [7] - Permalien [#]

Commentaires

    Même si je préfère le romantisme des vampires d'Anne Rice. J'ai beaucoup aimé cette vision là. Très bonne lecture !

    Posté par La liseuse, 22 mars 2009 à 18:10
  • Je l'ai lu d'une traite. Ce livre m'a procurer un véritable plaisir, comparé à ma lecture précédente qui fut hachée, lente et misérable... Même si, comme toi, je préfère largement le romantisme et la période du XIXe siècle.

    Posté par Cendre..., 22 mars 2009 à 21:08
  • moi j'ai vu le film, mais ça compte pas!lol
    par contre, est-ce que dans le livre il détail plus sur la maladie...comment elle se dvp?

    Posté par Pink Pearl, 23 mars 2009 à 07:41
  • J'espère qu'il te plaira, il m'avait beaucoup plu celui ci.
    Par contre, je n'ai pas vu l'adaptation.

    Posté par hydromielle, 23 mars 2009 à 15:44
  • A Pink Pearl > Mon avis répond-t-il à ta question ? Si non, je te laisse le découvrir. Ce roman est à lire absolument !

    A Hydromielle > Je reste encore sans voix devant cette fin spectaculaire. Un véritable coup de cœur.
    En ce qui me concerne, je n'ai vu que la dernière adaptation. Celle-ci n'est en rien fidèle au livre mais reste tout de même agréable à regarder. Et Will Smith joue parfaitement bien le gars paumé où la folie l'emporte quelque fois.

    Posté par Cendre..., 24 mars 2009 à 08:47
  • Ah une lecture qui me plairait bien! Je n'avais entendu parler que du film, je ne savais pas qu'il s'agissait d'une adaptation.
    Je note! (même si pour le moment, il faut que je fasse baisser ma PAL...)

    Posté par fée-tish, 24 mars 2009 à 12:58
  • C'est pareil, j'ai décidé de ne plus acheter tant que ma PAL ne sera pas descendu à 20 livres... Ça va dur, très dur.
    Pour en revenir au livre de Matheson, j'espère qu'il te plaira autant que moi.

    Posté par Cendre..., 24 mars 2009 à 16:20

Poster un commentaire